Kër Lalë

Un lieu

Kër Lalë est le nom donnée par Mor Anta Kandji et Annick Englebert, à la concession acquise conjointement en 2016 sur le terroir de Kër Lika dans la commune rurale de Fandène (Région de Thiès), lieu de résidence d'Annick Englebert depuis 2017.

Des valeurs culturales

La zone du site de Kër Lalë réservée aux expérimentations agricoles est vouée au développement de projet respectueux du sol et plus généralement de l'environnement.

Un art de vivre

Le site de Kër Lalë est divisé en une zone d'habitation, une zone boisée, une zone d'expérimentations agricoles et une zone vouée à l'implantation d'un centre de formation - incubateur.

Un conservatoire végétal

La concession avait été laissée à l’abandon après diverses tentatives de développement de projets agricoles dont ne subsistaient qu’une quarantaine de citronniers et bigaradiers.

Un bestiaire

Le travail environnemental réalisé sur le site Kër Lalë a contribué à enrichir la faune locale de milans royaux (Milvus milvus), calaos (Tockus erythrorhynchus), choucadors (Lamprotornis chalybaeus) et amarantes (Lagonosticta senegala).

En projet

Une partie du site de Kër Lalë est destinée à l'implantation d'un centre de formation - incubateur, ainsi qu'à terme d'un lieu d'hébergement pour les stagiaires et formateurs.

En partenariat

En 2019, le site a accueilli des stagiaires travaillant sur différents projets de bioagronomie et d'agroforesterie en partenariat avec l'ONG Eclosio :